137 629 visites 6 visiteurs

David ERMIZ

16 juillet 2018 - 18:59

David ERMIZ

habite à Pierres

48 ans

 

 

Quel est ton parcours dans le club ?  

" Cela fait ma 4ème saison que je suis éducateur à Maintenon. J’y ai joué plusieurs années, il y a longtemps …de pupille à junior, une petite dizaine d’années. "

 

Quelles ont été tes plus grosses émotions ?

Joie : " A chaque fois que je viens, toutes les semaines, m’occuper des gamins, de les voir s’amuser, prendre plaisir, même si le résultat n’est pas à l’espérance de l’éducateur, et ainsi de faire vivre le monde éducatif. Sinon, en tant que joueur, je n’ai pas de souvenir, je n’ai jamais joué à un niveau haut. J’ai d’autres bons souvenirs, mais c’est dans d’autres sports. "

Déception : " Je n’ai pas de déception ; j’ai juste peut-être plus une vision du monde éducatif qui est celle actuelle. J’ai peut-être encore la déception de perdre, cela dure ¼ d'heure, mais après, on passe à autre chose. "

 

Quel est ton rôle aujourd’hui (joueur – poste, dirigeant, …)?

" Je suis éducateur, de l’équipe 2 des U15, avec Patrick et François. "

 

Comment vois-tu ton avenir au sein du club (joueur, dirigeant, accompagnateur, …)? 

L’année prochaine, pour l’instant, j’arrête, c’est fini. Je continuerai de pratiquer le sport, mais sur d’autres activités. A moins d’un changement, mais je ne pense pas. "

 

Pourquoi es-tu venu dans le club ?

Dans les années 80, il n’y avait pas grand-chose d’autre à faire à Maintenon. Il y avait le foot, le tennis (les 2 courts venaient d’être construit et c’était relativement cher), car il ne faut pas oublier que le sport s’est démocratisé avec l’arrivée de magasin de sports comme Décathlon ; pour le foot, les chaussures coutaient cher, mais après, juste un short et un tee-shirt, la tenue de match étai fournie par le club. Donc, en gros, même avec la licence, cela ne coutait pas cher. Et puis, c’est le sport que tous mes copains de l’époque pratiquaient. Donc je n’allais pas en faire un autre. Il y avait l’athlé, aussi, c’était les profs du collège qui l’animaient ; j’en ai fait 2 ans en même temps que le foot, mais c’était moins intéressant : il y avait juste un tapis de saut, et donc tu passais 6 mois de l’année à faire du cross. Et donc, à 13 ans, faire des cross tous les dimanches, dans la boue… L’athlé, j’en ai fait plus tard, quand c’était sur piste. Il y avait peu de pratiquant dans les petites catégories, et c’était le foot qui marchait. Je pense même qu’il y avait beaucoup plus de licenciés pour le foot à l’époque que maintenant. En poussin, je crois qu’il y avait 4 ou 5 équipes, en pupille, 2 équipes, en minimes, 3 équipes cadets et 2 équipes juniors ; et on commençait à jouer à 11 en seconde année de pupille ; et on n’allait pas loin pour jouer : on allait à Hanches, à St Pia, à Jouy, à St Prest, à Changé, à Soulaires, Epernon, Nogent le Roi ; on n’allait jamais jusqu’à Chartres. Après, plus grand, on allait plus loin, à Auneau.. Puis en cadet, à Nogent le Rotrou, à Châteaudun ; aujourd’hui, nous, on reste vraiment sur l’ouest chartrain. Maintenant, cela a beaucoup changé, on ne s’identifiait pas à des joueurs ; moi, j’avais un maillot de sport classique. Il a fallu attendre longtemps avant que mes parents ne m’achètent un maillot de l’Italie. Tu pouvais en acheter dans les magazines, Onze ou Mondial, avant qu’ils ne fusionnent. Je n’ai jamais accroché sur France Football, je trouvais que cela ressemblait trop à de la presse écrite ; j’aimais bien Mondial, il y avait le poster, il y avait des photos couleurs ; entre 11 et 15 ans, tu n’as pas trop envie de te taper une encyclopédie de foot, tu veux voir des buts, des joueurs. C’est vite lu, et après, tu pouvais te vanter d’avoir lu ton magazine.

Je ne fais pas d’autres activités, car quand tu prends un équipe, cela te prend du temps, tu fais 2 entraînements par semaine, cela fait quasi 4 h, le samedi, avec le match, au moins 3h au minimum, quand tu joues à domicile, à l’extérieur, tu rajoutes au moins une heure aller et idem retour. Il faut donc beaucoup de disponibilité. "

 

Quelle est ton équipe de foot préférée ?  

L’équipe d’Italie, et mon joueur préféré, c’est Platini, ce qu’il apporté au football. Je pense qu’il a réconcilié la France avec le football. Avant Platini, on ne peut pas dire qu’on faisait grand-chose ; En 78, on a rien fait ; en 74, je ne suis même pas sûr qu’on y était, j’avais 4 ans, donc … ; en 78,en Argentine, on n’a même pas franchi le premier tour,  cela commençait ; en 82,personne n’aurait misé un franc, et  on a fait ½ finale de la coupe du monde, et on perd dans des conditions rocambolesques ; c’est tout de même difficile de perdre une ½ finale de coupe du monde en menant 3-1. C’est le premier capitaine qui a ramené un titre de champion d’Europe, pour la France, en 1984, équipe qui a continué après, en 86, avec ceux qui avaient gagné les  JO de Los Angeles. Il y a eu aussi Janvion et Trésor. A l’époque, les grands joueurs du championnat de France étaient français ; maintenant, à par Mbappé, les stars, c’est Falcao, Neymar. Les meilleurs joueurs français, ils sont tous partis à l’étranger ; c’est la mondialisation du football, c’est l’argent qui l’a permis, … et l’arrête Bosman.  "

 

Y-a-t’il d’autres membres de ta famille au sein du club ?  

Il y a mon fils, Matéo, qui revient, qui ne vient plus, …J’aimerai bien qu’il reprenne, c’est des bons moments, sans rien a gagné. Il ne faut rien forcer, ce sont nos enfants … C’est l’âge où ils font du pieu, de la Xbox...Mais il y a l’école, où cela fonctionne, tu ne peux pas tout exiger ; j’aimerai qu’il reprenne, l’année prochaine, avec l’été ; il continue, dans le jardin, il jongle, il tire … même pas avec son frère, Camille, qui fait du badminton, le sport à l’extérieur, mouillé et froid, cela,ne le tente pas… Il a trouvé son sport ; il avait essayé, une saison ; et il faut que cela passe avec l’éducateur… "

 

Tu connais le site Footeo et la page FB ?

Oui Footeo, j’y suis allé ; mais je ne me suis pas inscrit, je n’ai pas vraiment pris le temps, excuse bidon, je le reconnais … J’y vais de temps en temps, pour voir les résultats ….  FB, non, je n’ai pas de compte, je n'y vais pas du tout. "

 

Quel(le) est ton chanteur / ta chanteuse / ton groupe préféré(e) ? 

Un Jazzman, Miles Davis. Et ma chanson préférée, c’est difficile, car j’écoute tellement de choses … Sergent Pepper's, des Beattles "

 

Quelle est ta voiture préférée ?

La mienne, celle que j’ai actuellement, Citroën Picasso, je n'ai aucune passion pour les bagnoles. "

 

Quel est ton lieu de vacances préféré ?

Le montagne, en général, et en particulier les Alpes, en Autriche, le Tyroll autrichien. "

 

Que penses-tu des changements dans le club de football de Maintenon ?

C’est dynamique ; l’arrivée du terrain synthétique, qui a permis d’avoir une possibilité de s’entraîner beaucoup plus, de ne pas être soumis à des arrêtés municipaux. Aujourd'hui, par exemple, on est soumis a des conditions climatiques extrêmes, et les gamins jouent tout de même. C'est une bonne chose. L'arrivée aussi, de Guillaume, avec une forte dynamique, avec l'envie de créer un club, c'est intéressant. Maintenant, le foot est concurrencé par plein d'autres sports ou activités, et ... on peut se demander si le club n'est pas arrivé au maximum de licenciés qu'on aura; on en a moins de 300, est-ce qu'un jour on arrivera à avoir 400 ou 500 licenciés, pour pouvoir permettre à tous les niveaux de s'exprimer, pour avoir des équipes qui joueront en départemental et d'autres qui iront en régional.  " 

 

Entretien fait un soir où il tombait des cordes, ce qui explique la tenue de David …

FM  2018-05

Commentaires