ENTENTE SPORTIVE MAINTENON PIERRES : site officiel du club de foot de PIERRES - footeo

23 juin 2019 à 22:17

Benjamin CHERTIER

Benjamin CHERTIER

habite à Maintenon

42 ans

Entrainement le mercredi et vendredi de 19h30 à 21h

 

Quel est ton parcours dans le club ?  

« Je suis arrivé dans le club en 2009, en tant que papa, au départ, mais comme il fallait un éducateur, je suis vite passé éducateur u6-u7, avec Marc, très content, que je remercie d’ailleurs, de m’avoir fait rentrer au club, avec l ; et j’ai suivi les échelons de ceux de la génération de ceux de mon fils , un peu par défaut, parce qu’il n’y avait jamais personne qui c’était proposé pour cette génération; aujourd’hui, j’ai toujours cette génération, avec Olivier Isambert, et donc , cela fait 10 ans que je suis au club. »

Quelles ont été tes plus grosses émotions ?

Joie : « Ma plus grande joie, à titre personnel, cela a été de remettre des jeunes, en Régional, au sein du club, ce qui augure d’une bonne génération, pour alimenter les seniors. 4 saisons, en régional, j’espère encore une 5ème, même si ce n’est pas pour l’année prochaine, il nous restera 1 an de jeunes, éventuellement, avec la génération 2003-2004, et après, on verra bien pour la suite. Si on repart en U17 Elite, si on finit premier, on peut faire une saison en régional, sur dossier. Et cela permettrait donc de faire une 5ème saison en régional, et cela les formerait encore plus pour aller après en seniors, et qu’il n’y ait pas trop de recrutement extérieur, qui n’aurait pas forcément l’amour du maillot, et qui ne resterait pas toujours plus d’une saison … »

Déception : « Non, je n’ai pas de peine ; un éducateur sait qu’une victoire, cela fait partie du foot, une défaite, ça fait aussi partie du foot, des buts pris à la dernière seconde, cela fait partie du foot ; moi, je n’ai pas eu de peine, à l’ESMP Foot ; si j’avais une vraie grosse peine, j’arrête ; c’est vrai que des fois, on est déçu, surtout quand c’était jouable, une descente, c’est toujours embêtant. »

 

Quel est ton rôle aujourd’hui (joueur – poste, dirigeant, …)?

« Je suis éducateur, avec Olivier Isambert, un des très anciens au club (le plus vieux joueur, en ancienneté au club) des U16R2. Après, je suis responsable des jeunes, de baby  foot à U16, de U17 à seniors, c’est Guillaume qui prend le relais ; je ne leur dis pas ce qu’il faut faire, mais c’est plus au niveau de la gestion des plannings, la gestion des matchs, surtout, de façon à ce que tout le monde joue au bon moment, la gestion des gouters, des mini-bus, des vestiaires, car quand on a entre 8 et 10 matchs à domicile, le samedi, il faut que cela soit millimétré….  Je suis aussi au comité directeur, cela me fait plaisir, de participer à la vie du club, au niveau administratif, donc j’essaye de donner un coup de main, et de temps en temps, quand il faut aider, au niveau des seniors, tenir un drapeau de touche, accompagner, conduire le mini-bus, remplir une tablette, si il y a besoin, je le fais. Et puis je suis joueur en UFOLEP, à l’ESMP4, je me fais plaisir, le dimanche matin, quand je suis disponible, car je ne le suis pas tout le temps. Et aussi, je dépanne en senior, mais cette année, à 42 ans, j’ai encore fait 1 match, perdu contre Lucé 3-1, mais gagné sur tapis vert 3-0 ; et contre Lucé, club mythique, en Eure et Loir, ce n’était pas rien. En 2011, on a refait une équipe 3, dont je me suis occupé, à la demande de Karim, qui était entraineur de la B ; je gérais uniquement les matchs, le samedi ou le dimanche, et là, par la force des choses, j’ai joué pratiquement toute la saison, à des postes différents : un coup gardien, un coup arrière droit, ou milieu de terrain ; je me rappelle d’un match à Brezolles, où on part à 10, sur le parking, 8 joueurs, un dirigeant Jean Claude Biais, et un arbitre de touche, Maxime Tabut ; et c’est la seule fois où je me suis mis capitaine, juste pour le fun, pas pour la gloriole …En même temps que je m’occupais des U9 le samedi.»

 

Pourquoi fais-tu du foot ?

« C’est une passion, une passion de père en fils, quand ton père joue au foot, et que tu vas le voir jouer, au bord des terrains, forcément, tu as envie de jouer, tout simplement. Et j’essaye de la transmettre, à mon fils, à ma fille, et aux jeunes que j’éduque.  »

 

Quelle est ton équipe de foot préférée ?  

« Mon équipe préférée, c’est l’AS St Etienne, le club qui a créé le professionnalisme, en France, un des clubs les plus populaires de l’hexagone, et mon joueur préféré, Lubomir Moravcik, un joueur slovaque, qui est resté très longtemps à St Etienne, un symbole de fidélité. Il avait même résisté aux sirènes de Bernard Tapie et l’Olympique de Marseille. Il était très attaché au maillot stéphanois, avant de finir sa carrière au Celtic de Glasgow, avec plusieurs titres de champions d’Ecosse. Il était passé par Bastia, auparavant. »

 

Y-a-t’il d’autres membres de ta famille au sein du club ?  

« Ma fille, qui est U10 mais qui joue en U8-U9, qui s’entraine avec Hussein ; il y a ma belle-sœur, qui s’occupe du Baby Foot; j’ai ma nièce, qui est U12-U13 ; et j’ai mon petit neveu, qui est en U6-U7. »

 

Tu connais le site Footeo et la page FB ?

« Oui, j’alimente le site et la page Facebook, avec des articles et des photos, qu’on m’envoie, de part et d’autres, et grâce à Charline, qui fait des superbes photos ; il y a aussi des parents, surtout chez les petits, ce sont des passionnés, et cela est une bonne chose. « ; je pense, et j’en suis même convaincu, que le site Footeo et la page FB ont permis au club de grandir encore un peu plus ; on ne va pas se mentir, il y a beaucoup de gens qui suivent notre petite actualité. »

 

Quel(le) est ton chanteur / ta chanteuse / ton groupe préféré(e) ? 

« Euh … je suis une peu vieille France, vous allez un peu vous moquer, j’aimais bien Johnny Halliday, groupe préféré Indochine, et comme chanson préférée, https://www.google.com/search?q=youtube+forever+young&oq=youtube+forever+young&aqs=chrome..69i57.6600j0j8&sourceid=chrome&ie=UTF-8 toujours rester jeune …….  »

 

Quelle est ta voiture préférée ?

«Peugeot Expert, car, déjà, je suis très Peugeot, héritage familiale, comme pour l’AS St Etienne, et puis c’était pratique, à l’époque, j’en ai eu un pendant 5 ans, 8 places, et cela m’a permis de véhiculer les enfants, pendant un paquet d’années. »

 

Quel est ton lieu de vacances préféré ?

« Il y a 16 ans, on a eu un coup de cœur pour Mimizan, dans le Sud Ouest, la grosse année de la canicule. » 

 

Que penses-tu des changements dans le club de football de Maintenon ?

« On est passé du jour, à la nuit, et de nouveau au jour. Quand je suis arrivé au club, au ,niveau senior, cela se portait bien ; le club évoluait en PH, est monté en DHR, avec François Denizet, après un match spectaculaire contre l’Amicale de Lucé, avec Ismael Benaya, qui rentre pour marquer un coup franc et qui ressort tout de suite après, match mythique et on monte donc en DHR (maintenant R2) ; je venais voir tous les matchs, tous les dimanches... Quelques années après, la grosse saison avec la Coupe de France, ces saisons-là, cela tournait très bien. Mais au niveau des  jeunes, ce n’était pas ça. Et après, il y a eu plein d’évènements, qu’on ne va pas relater, qui ont fait que le club est retombé en district, et au niveau jeunes, toujours pas terribles. Et maintenant, depuis 2 ½-3ans, c’est très structuré, les saisons sont pratiquement prêtes, en Avril, tout est ficel é. Forcément, il y a le synthétique, et l’apport de Guillaume Dumast, qui n’est quand même pas pour rien dans tout cela ; et une grosse pensée pour tout ceux qui sont restés quand le navire tanguait, des joueurs et des éducateurs, qui auraient pu partir ailleurs. »

 

FM  2019-04

Commentaires