ENTENTE SPORTIVE MAINTENON PIERRES : site officiel du club de foot de PIERRES - footeo

2 avril 2020 à 09:37

JR DUFOSSEY

JR DUFOSSEY

habite à Chartres

33 ans

Entraînement avec Guillaume, les mercredi et vendredi de 19h45 à 21h15

 

 

Quel est ton parcours dans le club ?  

« Cela fait 2 ans ½ que je suis arrivé à Chartres. Je cherchais un club où reprendre le foot après 4 ans d’arrêt. Je n’avais connu qu’un seul club, l’US Lyre, en Normandie, et je cherchais un club avec le même état d’esprit, où les valeurs humaines étaient aussi importantes que les performances sportives, vraiment c’est ce qui était le plus important à mes yeux. J’ai fait 3 essais, dans des clubs de niveau départemental, à Maintenon, Champhol et Sours, et j’ai choisi le club le plus éloigné de la maison … J’ai eu un énorme coup de cœur pour  Guillaume : ses séances étaient vraiment parfaitement construites, elles avaient du sens ; et quand tu l’entends parler du foot, tu ne pouvais qu’écouter ses paroles, c’est ce quoi m’a tout de suite plus, même si je devais faire plus de route mais de me dire que j’allais participer à de chouettes entraînements. J’ai commencé le foot à 6 ans ; mes parents ne sont absolument pas sportifs. Je me souviens encore du jour où ma mère m’a emmené pour la première fois à un entrainement de foot, et depuis cet âge-là, toute ma jeunesse, toutes les récréations, je jouais au foot, le soir dès que je rentrais de l’école, je jouais au foot, au collège, je faisais partie du club foot. Ce que j’aime bien dans le foot, c’est que c’est un sport accessible à tous, pas besoin d’avoir beaucoup de matériel : un ballon de foot, soit un but ou tu peux le remplacer par l’espace entre deux arbres, ou deux t-shirt, tu peux jouer vraiment partout. »

 

Quelles ont été tes plus grosses émotions ?

Joie : « Lors des tournois internationaux, étant jeune, on en remportait beaucoup ; on jouait en district, on avait une belle génération ; on gagnait facilement en championnat tous nos matchs ; il n’y avait que dans ces tournois là où l’on pouvait rencontrer de belles équipes comme Caen, Rouen, Le Havre ou Evreux, et où on se faisait plaisir. Il y a eu aussi l’épopée de mes potes, en 2012-2013, en coupe de France qui ont fait un 7ème tour, c’était vraiment chouette pour un petit village de 1000 habitants. Et ici, l’année dernière,  la double montée, à Maintenon, et j’ai pu y participer, après ma blessure, j’ai pu revenir à temps. »

Peine :  « Ma blessure au poignet, l’année dernière, le 13 janvier 2019, cela restera gravé longtemps, je crois.»

 

Quel est ton rôle aujourd’hui (joueur – poste, dirigeant, …)?

« Je joue milieu défensif, 6. J’ai joué, jeune, libéro, et beaucoup milieu. Les seuls postes que je n’ai pas faits, c’est attaquant, 10 et gardien de but. »

 

Pourquoi fais-tu du foot ? Fais-tu d’autres sports, d’autres activités ?

« J’ai le souvenir que ma mère m’a emmené à un entrainement de foot quand j’avais 6 ans et depuis, cela ne m’a jamais quitté. Je pense qu’à cette époque-là, dans un village, au niveau des associations sportives, il n’y avait pas grand-chose, il fallait vite faire dix ou quinze bornes, donc c’était compliqué ; cela a donc commencé comme cela. J’ai fait du golf. Quand j’étais à la fac, j’ai fait beaucoup d’autres sports, comme je faisais des études de sport. »

 

Quelle est ton équipe de foot préférée ?  

 « Comme équipe de foot, c’était vraiment mon équipe, l’OM. Maintenant, je regarde très peu de matchs. Je peux très bien supporter Marseille en championnat et le PSG quand ils jouent en Ligue des Champions. Maintenant, je suis plus amateurs de beau football ; je suis amateur de la Première Ligue, j’aime beaucoup ce type de foot. En joueur préféré, cela reste Zidane, le maëstro. »

 

Y-a-t’il d’autres membres de ta famille au sein du club ?  

« Non.»

 

 Il y a eu la coupe du monde féminine, l’année dernière, en France. Tu as regardé quelques matchs ?

« Oui, j’ai regardé quelques matchs, notamment ceux de l’équipe de France. Ce n’est pas un football que je prends plaisir à regarder. JE l’ai regardé car c’était une compétition internationale et c’est bien de supporter sa nation ; mais je trouve qu’à la télé, cela manque de vitesse, c’est lent, moins spectaculaire que le football masculin. Déjà que je ne prends pas un grand grand plaisir à regarder tous les matchs des garçons, alors les matchs des nanas, c’est encore pire. Depuis, je n ‘ai regardé aucun match. Que le foot puisse s’ouvrir aux femmes, c’est tout de même chouette. Il y a beaucoup de jeunes filles qui n’osaient pas commencer le foot. Et pouvoir  les accueillir au sein des clubs, c’est une bonne chose. Pouvoir fédérer une équipe dès le plus jeune âge, comme pour les U11F à Maintenon, c’est bien ; et tu peux les suivre après. »

 

Tu connais le site Footeo,  la page FB et le compte Instagram ?

« Oui, je le connais et le parcours régulièrement pour les convocations, pour les matchs. La page FB et Instagram, aussi. Cela permet de suivre l’actualité très très riche du club, de voir le planning des matchs, les résultats, … C’est aussi pour cela que je suis content d’avoir trouvé un club comme Maintenon, parce que je trouve que c’est un club vraiment vivant. »

 

Quel(le) est ton chanteur / ta chanteuse / ton groupe préféré(e) ? 

« J’écoute de tout. Du rap, avec Nekfeu, Lomepal, qui sont vraiment très connus, ou des artistes plus locaux, car mon frère fait de la programmation de festivals de musiques, donc il m’ouvre sur pas mal d’artistes intéressants Rilès, Younès Def qui sont des rappeurs de Haute Normandie qui commencent à très bien marcher ; j’écoute du reggae avec Naaman Volodia, Scars; et je peux également écouter de la pop avec Cold Play que j’adore. Je n’ai pas de chanson préférée, j’en ai plusieurs, pas une en particulier. »

 

Quelle est ta voiture préférée ?

« J’ai toujours été passionné par les voitures. Cela pourrait être un SQ5, un 4*4 Audi, familial et sportif, à la fois, donc parfais, ou un combi Volkswagen California pour parcourir le monde avec ma famille. 2 choses complètement différentes mais qui correspondraient à des objectifs précis. »

 

Quel est ton lieu de vacances préféré ?

« Je n’ai pas vraiment de lieu préféré ; qu’importe l’endroit tant qu’il m’apporte de l’émerveillement. Cela peut être en France, au Cap Ferret ou à Annecy, comme cela peut-être à l’autre bout du monde, en Birmanie, en Californie. Je suis vraiment ouvert à plein de choses. »

 

Que penses-tu des changements dans le club de football de Maintenon ?

« Venant de loin d’ici…, et comme je suis arrivé il n’y a que deux ans,  je n‘ai pas connu les anciennes installations, mais j’en ai entendu parler. Quand je suis arrivé, j’ai commencé à m’entraîner à Jouy, le synthétique n’était pas encore fini. Ce terrain, c’est un outil de travail indispensable, cela permet de s’entraîner toute l’année et de pouvoir toujours accueillir les nombreux licenciés du club. C’est tout de même assez incroyable, car quand tu as des équipes aux alentours qui ne peuvent pas s’entraîner à cause des intempéries et que toi, tu peux continuer à te préparer, cela te laisse un sacré avantage pour le championnat. Après, concernant le terrain d’honneur, je pense qu’il mériterait un meilleur entretien pour devenir un super terrain. Il manque tout de même quelques équipements indispensables, même si j’imagine qu’au niveau des contraintes financières ou topographiques, cela peut être difficile à mettre en place. Je pense notamment à une tribune pour accueillir des supporters qui sont nombreux le week-end à venir ; et moi-même quand je venais regarder des matchs tout en étant blessé, ce n’est pas pratique, à Maintenon. Mais il y a le problème des deux terrains … Et deuxième point, il manque des vestiaires qui soient plus proches du terrain synthétique. Pour les entraînements, cela ne pose pas de problème, mais lors des matchs, quand à la mi-temps, tu dois faire l’aller-retour, ce n’est vraiment pas pratique. L’hiver ou même quand il pleut, et que tu repars au vestiaire et que tu en reviens, tu es frigorifié. Tout cela, c’est pour ce qui concerne l’équipement sportif. Après, en terme d’organisation et d’encadrement, je tiens vraiment à saluer le travail et la dévotion de nombreuses personnes qui font un travail remarquable auprès des jeunes et des moins jeunes, aussi ; je pense à Guillaume Dumast, à Maxime, à Benji, à Hussein, à Thomas Cochelin, Seb Morin, la famille Beaudron, à Calou, à toi Frédéric; toutes ces personnes, bravo à vous, vous faites vraiment un travail remarquable ; après, je tire aussi un coup de chapeau au groupe événementiel, que je ne connais pas beaucoup, mais tu sens qu’ils se tuent à la tâche pour organiser plein d’événements comme les lotos, les tournois, des repas, ce qui permet vraiment de participer au financement d’un club comme Maintenon. Pour un petit club comme Maintenon, avoir des mini-bus, quand on joue en Régional, avoir la prise en charge de certains repas, ça c’est chouette, cela ne se fait pas dans tous les clubs…Et cela, je n’ai pas l’impression que tout le monde en soit conscient. »

 

FM  2020-03

Commentaires