ENTENTE SPORTIVE MAINTENON PIERRES : site officiel du club de foot de PIERRES - footeo

7 avril 2020 à 09:27

Théo VERONT

Théo VERONT

habite à Villiers le Morhier

21 ans

Entrainement avec Guillaume, les mercredi et vendredi de 19h45 à 21h15

 

 

Quel est ton parcours dans le club ?  

« Je suis arrivé il y a 2 ans. J’ai commencé le football à 5 ans à Nogent le Roi. Vers mes 10 ans, je suis parti à Champhol. Vers mes 16 ans, j’ai rejoint le FC Chartres. J’y suis resté jusqu’à la fusion avec Beaulieu, pour après rejoindre Maintenon. Guillaume m’avait appelé, j’étais intéressé, j’avais fait des essais ; en plus Maintenon, c’est à 5 minutes de chez moi, et comme j’allais rentré en prépa pour mes études, cela allait être beaucoup plus compliqué pour moi avec les cours ; j’allais être en internat, donc compliqué aussi pour les entrainement en semaine. La première année, en prépa, j’étais reste au FC Chartres. J’ai choisi de ne plus trop me prendre la tête avec le foot, quitte à descendre d’un niveau. En début de saison, je m’entrainais avec les jeunes du groupe PH, il n’y avait pas de soucis avec l’entraineur, mais au premier match, il m’envoie en première division, j’étais donc frustré ; on joue contre Luisant, on perd 4-2, je marque, je fais une passe décisive, et j’ai décidé de partir du C Chartres, ils n’ont pas tenu leurs promesses, mais je pars tout de même sur des bases saines, pour aller à Maintenon. Au C’Chartres, il y avait, aux entrainements, quarante joueurs sur des ½ terrains, les conditions n’étaient pas optimum, je ne prenais pas de plaisir, tous mes copains étaient partis. Le projet de Guillaume m’a emballé. Quand je suis arrivé à Maintenon, j’ai découvert une vraie famille. Je ne regrette pas du tout ce choix. Et j’avais joué avec Joris, au FC Chartres, j’avais connu Jérémy Lerouge à Champhol, même si il a un an de moins que moi.  »

 

Quelles ont été tes plus grosses émotions ?

Joie : « Il y en a deux. La première, en U11, l’année où j’ai rejoint Champhol, en Elite. Je venais d’un club plus petit, Nogent le Roi. A la dernière journée du championnat, si on gagnait contre Beaulieu, c’était la montée en DH. Je crois que le score final, c’était 3-3, et on a gagné aux tirs au but. Ah non, à l’époque, c’était aux jonglages, il y avait le défi jonglages. C’était vraiment un super moment avec les copains. Et donc après, pendant tout mon cursus d’adolescent, je n’ai jamais quitté la DH. La seconde, c’était en U12, lorsque j’ai fait mon stage au Girondins de Bordeaux, où j’ai fini meilleur joueur de mon groupe du stage, devant ma famille, mes parents. C’était vraiment un bon moment. »

Peine :  « Au FC Chartres, en Gambardella, lorsque j’ai loupé le tir au but final, il y a 2 ans. Contre Chambray, un tour avant les maillots … J’étais dégouté ; on domine tout le match, et à la fin, on se fait égaliser 1-1, et cela se termine aux tirs au but, et je le loupe …Je ne saurais pas dire le tour … Chambray jouait aussi en DH. Les premiers tours, c’est entre équipe de la même région. On les a rencontrés en championnat, et on les a battu. »

 

Quel est ton rôle aujourd’hui (joueur – poste, dirigeant, …)?

« Cette année, je joue latéral gauche avec Guillaume. Mais je peux jouer à quasiment tous les postes. A Nogent le Roi, je jouais 10 jusqu’en U11 ; après, je suis passé attaquant, donc buteur, à Champhol, pour y finir milieu droit. J’ai du jouer 3 ans, milieu droit, 6 ans 10 . Quand je suis arrivé au FC Chartres ; ils m’ont testé attaquant ; premier match, je marque ; deuxième match, milieu droit, troisième match, 6, et quatrième match, latéral, poste que je n‘ai pas quitté depuis. En numéro 6,, j’étais pas mal du tout, parce que je récupérai beaucoup de ballon. Avec mes études, en école d’ingénieur, on a une équipe de foot,  je joue 6. Guillaume, au dernier match, m’a fait jouer 6 en deuxième mi-temps. J’avais même joué arrière central contre Orléans USO en U18. Mais avec mes études, je ne peux plus m’entraîner avec Maintenon. Je suis sur Paris, et j’ai même des fois des cours le samedi, je rentre vers 16h pour repartir vers 17h. Donc c’est compliqué, cela explique des fois mes absences et peut être aussi mes blessures. »

 

Dans quel système de jeu préfères-tu jouer ?

« Pour moi, en tant que latéral, je préfère jouer en 4-4-2 ou 4-3-3. Au FC Chartres, j’adorais ; cela marchais à merveille ; j’avais un point de fixation sur mon couloir, un milieu droit ou un milieu gauche, ce qui faisait que dès que j’avais la balle, je lui donnais, il la remettait à un 6 ou à un défenseur central, moi je partais dans le couloir, il me mettait des grosses mines devant. J’avais du finir avec 8 passes décisives. J’étais pas mal. Au niveau sensation, pour moi, c’est la meilleur compo possible. »

 

 

Pourquoi fais-tu du foot ? Fais-tu d’autres sports, d’autres activités ?

« Je pense qu’au fond de moi, j’ai toujours voulu en faire, étant jeune. Je suis plutôt d’une famille branchée hand-ball ou rugby, je suis donc un peu le déviant de la famille … J’ai fait du baby-hand à 4 ans avec mes copains qui habitaient Nogent le Roi, en attendant que le foot s’ouvre à nous à 5 ans. Sinon, je fais un petit peu de musculation, des jambes, et beaucoup de course à pieds. »

 

Quelle est ton équipe de foot préférée ?  

 « Les Girondins de Bordeaux, surtout à l’époque de Chamakh et Gourcuff. Je pense que j’ai vraiment pris conscience du sport  vers mes 11 ans, quand Bordeaux état au top. Mon joueur préféré, avant cétait Gourcuff, mais maintenant c’est le champion de l’infirmerie … Actuellement, je n’en ai pas, je suis toujours frustré par les Girondins... Et c’est dans ces moments-là qu’on reconnait les vrais supporters. »

 

Y-a-t’il d’autres membres de ta famille au sein du club ?  

« Non, malheureusement. »

 

L’année dernière,  les équipe A et B séniors sont montées de division, pour être cette année en Régionale 3 et en 2ème Division départementale. Tu en as pensé quoi ?

« Dès que je suis venu à Maintenon, ce qui m’a surpris, c’était le nombre de bénévoles, de supporters, présents à chaque rencontre, même pour l’équipe B, quand tous les joueurs de la C viennent les voir jouer. Limite, cela me donnait des frissons. JE n’ai jamais connu cela au C Chartres, au FC Chartres ou en étant jeune. C’est là que je me suis rendu compte qu’il y avait une vraie famille, une vraie cohésion d’équipe entre tous les bénévoles. Donc, quand la A est montée, quand la B est montée, il y a eu une grande fête, avec tout le monde. C’est là que j’ai compris que c’était vraiment  l’esprit d’un club, plus que simplement une équipe…Moi, à ce moment-là, j’étais blessé, donc j’ai pu regarder les 2 matchs … Et le dernier match de la A, c’était contre Dreux, qui n’était que 8 sur le terrains, ils ont du gagné 16-0. L’année dernière, ce qui m’a fait bizarre, aussi, c’est pour le match de la montée quand je marque le but, quasiment du milieu de terrain, en pleine lucarne, le but du 2-1, à domicile, contre La Ferté Vidame, euh .. non pas le match de la montée, mais si on gagnait, on prenait une grosse option, et au final, on gagne 4-1. Et là, je saute dans les bras de tous les supporters, toutes les personnes qui étaient venues nous voir jouer, c’était mythique, c’était incroyable. »

 

  Il y a eu la coupe du monde féminine, l’année dernière, en France. Tu as regardé quelques matchs ?

« Je ne m’en rappelle plus trop, j’ai regardé les matchs de la France, du Brésil avec Marta, j’étais épaté par les Hollandaises, avec Martens leur 10 qui était très très forte Je suis un petit peu le football féminin. Je suis les Girondins de Bordeaux, féminines, actuellement, elles sont 3ème du championnat, elles font des grosses perfs contre de bonnes équipes. »

 

Tu connais le site Footeo,  la page FB et le compte Instagram ?

« Footeo, oui, très bien ; la page FB, je suis tout le temps dessus, je suis un fan incontournable. Je n’ai pas Instagram. »

 

Quel(le) est ton chanteur / ta chanteuse / ton groupe préféré(e) ? 

« En général, j’écoute de tout : du rap, de la musique des années 80, Balavoine, . Mon groupe préféré, c’est PNL. Et chanson préférée : Béné . »

 

Quelle est ta voiture préférée ?

« Lamborghini Gallardo, même si cela ne sert à rien, puisque les routes sont limitées à 80.. »

 

Quel est ton lieu de vacances préféré ?

« Je n’en ai pas spécialement, même si je dirais ....j’adore la Bretagne, la Gironde, la Camargue, j’adore le Sud, en général, j’ai de la famille un peu partout. »

 

Que penses-tu des changements dans le club de football de Maintenon ?

« Moi, j’ai connu toujours le synthétique, étant jeune, à partir de Champhol, où c’était un des premiers synthétiques avec Beaulieu, et j’y suis arrivé l’année où il venait d’être construit. Les infrastructures de Maintenon, elles sont super ; elles sont adaptées pour que les jeunes, et même nous, on s’épanouisse. Au niveau organisation du club, on sent qu’il y a un vrai projet, par l’intermédiaire de l’investissement des bénévoles de l’ensemble du club. Je pense que c’est aussi grâce à l’impulsion de Guillaume. Quand il m’a contacté pour venir, j’ai senti un projet vraiment concret, avec une grosse structure derrière. Ce qu’il m’a proposé me semblait plus sérieux que ce que me proposait le C Chartres ou ailleurs en Eure et Loir. Je m’entraine pour la fin du confinement. Il y a la montée qui est en jeu.  Il y a des matchs important, même si la fin du championnat est perturbée. Si on reste sérieux, les matchs sont abordables, à part les premiers qu’on doit jouer. Là, on vient de faire des matchs sérieux contre des bonnes équipes : Lucé qui était 2ème, on les a battu ; on a joué Orléans qui est une équipe très difficile à jouer, on les a battu aussi, c’est pas mal du tout. Il y a quelque chose à aller chercher. Si tout le monde joue le jeu, pendant le confinement, s’entraine, reste actif, il y a moyen qu’on fasse vraiment quelque chose, parce que là, on reste sur une série de 5 victoires consécutives, je crois, la plus longue série du championnat, donc il y a moyen d’aller chercher quelque chose au bout. Ce serait beau de revoir Maintenon en DHR. »

 

FM  2020-03

 

Commentaires