ENTENTE SPORTIVE MAINTENON PIERRES : site officiel du club de foot de PIERRES - footeo

13 avril 2020 à 21:06

Mickael N'GUELA

Mickael N’GUELA

habite à Oisèmes

33 ans

Entrainement avec Guillaume les mercredi et vendredi de  19h45 à 21h15

 

 

Quel est ton parcours dans le club ?  

« C’est ma 2ème saison à l’ESMP. J’ai commencé en débutant à l’ES Jouy St Prest Après, j’ai suivi mon père, qui a joué à l’Amicale Antillaise, aux bas-bourg, à Chartres ;  je crois que cela s’appelle Chartres Avenir ou que cela n’existe plus… Après, j’ai joué de 13 ans à 18 ans  au FC Chartres, puis je suis revenu à Jouy. »

Quelles ont été tes plus grosses émotions ?

Joie : « Il va y en avoir plusieurs. La qualification avec l’ES Jouy St Prest en  ¼ de finale de coupe du Centre, il y a 3 ou 4 ans. On est tombé contre la CFA2 de Tours. Mais c’était une équipe remaniée, avec plutôt la DH. On ne perd qu’1-0 à domicile. On a joué à 12 contre 11. Je pense que les gars n’étaient pas habitués à jouer sur une belle galette comme celle-là. En plus il faisait archi moche, il pleuvait, le terrain était à la limite impraticable et nous on avait l’habitude de jouer là-dessus, et on ne perd qu’1-0. Autre grosse émotion, la montée des 2 équipes, l’année dernière, l’une en R3 et l’autre en D2. J’ai participé aux 2 ; dès que l’on a été sûr et certain demonter avec l’équipe première, en R3, Guillaume nous a fait descendre, avec Jérémy Lerouge et Thibaut Dreux-Besnard, en 2 ; et j’ai fini dans les buts, au dernier match après l’expulsion de CroCro. C’était un sacré souvenir. J’ai fini dans les buts, grâce à une supportrice, une ancienne dirigeante de l’ES Jouy St Prest qui était venue voir le match de la montée, Sophie Jalenques, et qui disait, sur le côté: ‘Max, mets Mike dans les buts, mets Mike dans les buts’. J’entends alors Max dire : ‘Mike dans les buts’ ; moi je ne comprenais pas, j’étais sur le terrain. J’avais fait pas mal de matchs dans les buts, à Jouy, je m’étais bien débrouillé, du coup, elle était restée là-dessus. Du coup, je suis parti dans les buts. »

Déception : « La grosse déception, c’est aussi celle-ci, de ne perdre qu’1-0. On est sorti de là, on avait un peu les boules. Mais on s’est quand même dit que c’était tout de même un sacré beau parcours ; surtout qu’en plus on ne jouait qu’en 2ème div, on avait sorti pas mal de grosses équipes. En même temps, à cette époque-là, on avait une belle petite équipe, à Jouy, avec David Dieu, David Vinatier. »

 

Quel est ton rôle aujourd’hui (joueur – poste, dirigeant, …)?

« Je joue latéral droit, depuis mon arrivée à Maintenon, à l’initiative de Guillaume. Tout petit, j’ai commencé attaquant, et franchement, sans me gonfler les chevilles, j’ai marqué pas mal de buts. En U18, quand je suis monté avec l’équipe seniors en PL, j’ai été sur le déclin … physiquement; je ne m’attendais pas à jouer contre des bonhommes comme cela, j’avais un peu peur devant le but. Je perdais confiance devant le but. J’ai arrêté le foot, parce que j’ai déménagé sur Paris. C’est grâce à Sophie Jalenques et à Sandra Daniel que j’ai repris le foot et que j’ai décidé de me mettre défenseur central, et cela a bien payé, car on fait une sacrée bonne saison, avec une montée de 3ème div à 2ème div sans défaite, grâce à toute l’équipe, et on formait une belle charnière, avec Teddy Neveu. Quand j’étais sur Paris, je ne jouais pas, car en plus, je bossais le samedi, et le dimanche, je me faisais plaisir ; je bossais dans le monde de la moto, et le dimanche, j’étais sur les circuits. Et c’est en revenant voir l’équipe de Jouy, contre Mainvilliers je crois, un week-end où j’étais venu voir ma mère à St Prest, et où j’avais discuté avec Sandra et Sophie, qu’elles m’ont demandé de revenir taper le ballon, pour Jouy. Je leur ai expliqué que j’étais sur Paris, et elles ont accepté que je ne vienne que pour les matchs. Après, j’ai redéménagé de Paris, et je suis revenu sur Jouy et j’ai  repris une licence complète à Jouy. »

 

Dans quel système de jeu préfères-tu jouer ?

« 4-4-2, maintenant que je suis latéral, j’aime beaucoup monter ...En 3-5-2, quand on doit garder le score, quand on doit verrouiller … quand on a tout donné … Il faut vraiment avoir du coffre…»

 

Pourquoi fais-tu du foot ?

« De base, c’est mon père qui m’a inscrit au foot, j’ai bien accroché ;  je le suivais partout le dimanche, en vétéran. J’ai fait pas mal d’autres sports : du tennis, du ping-pong, j’ai même fait du badminton, des sports individuels avec raquette. Mais mon sport de prédilection reste tout de même le foot. Maintenant, je ne fais plus d’autres sports, que du foot : papa, 3 enfants et le foot qui prend déjà pas mal de temps… Quand j’étais môme, j’attendais le mercredi après-midi, pour jouer, on pouvait vraiment se défouler, taper le ballon. A l’école, on jouait aussi mais on était 50 pour un ballon, tu ne touches pas souvent la balle, sur bitume, et après, des trous dans le pantalon et quand tu rentres à la maison, c’était punition sur punition …»

 

Quelle est ton équipe de foot préférée ?  

« Mon équipe, c’est vraiment le PSG. J’ai pu les suivre, à Stamford Bridge à Chelsea, à Barcelone, dès que je le peux, j’y vais. Et mon joueur préféré, c’est Ronaldinho..»

 

Y-a-t’il d’autres membres de ta famille au sein du club ?  

« Non, il n’y a que moi. J’ai essayé de mettre mon fils, au foot. Je l’avais mis à Jouy, avec l’entraineur que moi j’avais eu en débutant. Mais mon fils a eu peur, et pourtant, on lui avait tout pris, mais il n’a pas voulu continuer. Maintenant, il fait du judo. Après, j’ai 2 filles, mais elles sont plus danse. Elles jouent un peu avec nous, mais ...»

 

L’année dernière, les équipe A et B seniors sont montées de division, pour être cette année en Régionale 3 et en 2ème Division départementale. Tu en as pensé quoi ?

« C’était vraiment quelque chose de magique.  Maintenon attendait depuis un petit moment de retrouver le niveau Régional. Et d’avoir participé à cette montée en Régional, c’est une satisfaction. Et en plus d’avoir participé aux deux, c’est encore une plus grosse satisfaction ; même si ils avaient fait le plus gros du taf, je ne veux pas dire que c’est grâce aux 3 joueurs qui sont descendus de la 1, c’est grâce à toute l’équipe. C’est quelque chose de magique, il faut le vivre. J’ai fini dans les buts. La montée est faite mais …nos adversaires ont même marqué, sur un corner ou un coup-franc, je veux essayer de capter la balle, elle me glisse des mains, leur attaquant vient et marque, et … je fais exprès de tomber, du coup l’arbitre siffle faute sur moi, mais honnêtement, il n’y avait pas faute, le but aurait dû être validé…Il aurait donc dû y avoir 1-1, il n’y avait pas du tout faute … Heureusement que l’arbitre avait été là, les adversaires commençaient un peu à s’excité, l’arbitre les avait pris un peu en grippe. »

 

Il y a eu la coupe du monde féminine, l’année dernière, en France. Tu as regardé quelques matchs ?

« Essentiellement les matchs de l’équipe de France, quand je pouvais, mais c’était en début d’après- midi, pendant qu’on bossait. Franchement, c’est plutôt pas mal que cela se médiatise autant. Ce n’est pas un championnat que je regardais. Mais grâce à cette coupe du monde, j’essaye de me mettre au football féminin, l’équipe parisienne ..Et Diani, franchement, c’est une joueuse exceptionnelle. Dans le jeu, elles ne sont pas du tout ridicules. Elles mériteraient un niveau N2 masculin, elles ne seraient pas ridicules. Au niveau différence, c’est surtout au niveau physique. Technique, quand je vois l’équipe de France, j’ai vu des trucs, je me suis dit : non, ce n’est pas possible … Il y a mon côté macho qui est ressorti, ce n’est pas possible qu’elles fassent ça quand même. Techniquement, c’est très très fort. Physiquement, elles pêchent, mais techniquement, il n’y a rien à dire. Si on fait une opposition Equipe de France contre notre équipe de R3, je pense qu’on se prend une pilule, c’est même sûr et certain. Même avec notre niveau de R3, je pense qu’elles auraient plus de vice que nous. Guillaume essaye de nous apprendre à avoir un petit peu de vice, d’être un petit peu vicieux sur certains coups ; mais elles, à leur niveau, elles seraient beaucoup plus vicieuses que nous. Je pense qu’on ne s’attendrait pas à ce qu’une fille vienne nous mettre des coups, vienne nous tacler, sur un corner nous marche sur le pied, nous fasse des petits trucs pour éviter qu’on saute. Je pense qu’à ce niveau-là, elles ont tout cela. »

 

Tu connais le site Footeo et la page FB, le compte Instagram du club ?

« Oui, j’y vais de temps en temps… Sur Footeo, au début, au y avait nos convocations. Sur la page FB, j’y vais tout le temps. En plus, on a formé une page ESMP Seniors, et un groupe Seniors sur Messenger : depuis le début du confinement, on doit être à 100 ou 130 messages par jour, on n’arrête pas de discuter entre nous. Dernièrement, on s’est fait une visio-conférence, on était pas mal, une vraie bande de potes. Le compte Instagram, j’ai su qu’il y en avait un en voyant l’interview à Kevin. »

 

Quel(le) est ton chanteur / ta chanteuse / ton groupe préféré(e) ? 

« J’écoute de tout, mais mes origines prennent le dessus :  Ragga, Dance All et Zouk. Pas de chanson préférée. Avec mes filles (6 ans et 1 an), je ne suis pas trop chanteur, mais … ‘Au clair de la lune’, je ne suis pas trop mal… Et quand je commence à chanter, c’est ‘Papa arrête’ ou des cris de la plus petite …  »

 

Quelle est ta voiture préférée ?

« Mercedes C63 AMG coupé 3 portes… J’oublie la famille … Mon fils est déjà équipé, avec sa petite moto. »

 

Quel est ton lieu de vacances préféré ?

« Je vais dire ..la République dominicaine. J’y suis allé 2 fois, au même endroit dans le même hôtel. La première fois avec mon meilleur pote, la seconde avec ma femme. Et franchement, je conseille à tout le monde d’aller là-bas. C’est vraiment fun, vraiment très très chouette. » 

 

Que penses-tu des changements dans le club de football de Maintenon ?

« Au niveau infrastructure, le synthétique fait le bonheur de tout le monde. Rien qu’à voir Guillaume, le coach, Maintenon a de la chance de l’avoir, comment il s’investit, ce qu’il propose ; franchement, honnêtement, c’est vraiment quelqu’un de bien et qui a envie ; il a encore du foot en lui, et il veut partager. Le terrain en herbe, cela ne nous réussit pas ; je trouve qu’on joue nettement mieux sur synthétique que sur herbe. Quand on reçoit des équipes qui ont plus l’habitude de jouer sur synthé et qu’on les reçoit sur herbe, on a plus d’avantages ; mais moi je trouve qu’on est plus décisif, plus percutant sur synthé. Mais notre terrain en herbe, il y en a qui se plaigne, mais c’est un billard ; je leur dirais bien de venir faire un match à Jouy pour voir la différence sans  dénigrer le terrain de Jouy. Sur les terrains en synthétique, tu peux t’entraîner et jouer toute l’année, et ne pas, comme beaucoup d’équipes, avoir beaucoup de matchs de retard au printemps… Sur synthétique, tu ressens des petites douleurs au bas du dos, car c’est tout de même assez dur. Le jeu est plus rapide, mais, ça va, avec mes 33 ans, je tiens encore physiquement, je n’ai pas à me plaindre...»

 

FM  2020-04

Commentaires