ENTENTE SPORTIVE MAINTENON PIERRES : site officiel du club de foot de PIERRES - footeo

21 avril 2020 à 21:45

Fabien MAUNOURY

Fabien MAUNOURY

habite à Tremblay les villages

37 ans

 

 

Quel est ton parcours dans le club ?  

« J’ai commencé en débutant, à 6 ans, à Maintenon. J’y ai joué jusqu’en 2008 ; j’ai commencé en sénior à 16 ans ½. Puis je suis parti à Dreux, en même temps que François Denizet, que j’avais déjà à Maintenon et qui m’avait demandé de le suivre à Dreux. J’y ai joué 2 saisons, avec l’équipe réserve, en DHR et on est monté en DH. Après, en 2012, je suis revenu à Maintenon, jusqu’à l’épopée de la coupe de France; on est monté de PH en DHR et on a gagné une coupe d’Eure et Loir. Après, je suis parti à Lucé, où j’ai suivi Thibaud Hebert, où je suis resté 3 ans, et après, Nogent le Roi où je suis depuis 3 ans. Beaucoup de montées, très peu de descentes, j’ai eu la chance dans mon parcours footballistique d’avoir toujours joué le haut de tableau, quasiment. Une montée avec François Denizet, de PH en DHR, avec un dernier match contre Lucé à Maintenon, qui était un peu épique. J’ai connu une descente de DHR en PH avec François aussi, c’est la seule descente que j’ai faite. Après, avec Dreux, je suis monté de DHR en DH ; avec Thibaud Hebert, à Maintenon, on est monté de PH en DHR ; on a manqué la montée en DH, avec Thibaud, 2 années de suite, où on finit 3ème dont une année où on ne monte pas au goal-average particulier, c’est la SMOC St Jean de Braye qui était montée à notre place. A Lucé, pareil, je suis monté de PH en DHR, et à Nogent, pareil, de PH en DHR. Sinon, à Maintenon, j’étais jeune, pendant une année, j’ai entraîné les débutants, avec Francis Etchebarne, le papa de Damien et Romain. J’ai entraîné des benjamins, au moins de 13 ans, 4 ou 5 ans, avec Thomas Borg et Jean Michel Lahaye. Et depuis 2 ans, j’ai repris avec Thomas Borg les U7 l’année dernière et cette année les U8. »

 

Quelles ont été tes plus grosses émotions ?

Joie : « Il y en a eu plusieurs. La première, la montée de PH en DHR avec François Denizet, on avait fait une super saison, alors que c’était Lucé les ultra-favoris, et on avait donc déjoué les pronostics. C’était une première dans le club, à ce niveau. La deuxième, à Maintenon, c’est la coupe de France. C’était exceptionnel, j’espère que cela sera battu un jour, parce que cela voudra dire que Maintenon est en 32ème de finale de la coupe de France. Ce serait super. Et la victoire en coupe d’Eure et Loir, qu’on a enfin gagnée après plusieurs échecs, l’année de la montée, cela devait être en 2013 ; on en a perdu 4 d’affilé, et après on en a reperdu une. Donc on en a perdu 5 avant d’en gagner une …»

Déception : « J’en ai plusieurs. La descente de PH en DHR. Cela ne m’est arrivé qu’une année où on a joué le maintien … Et où on n’a pas réussi à se sauver. C’est juste horrible …Où le moindre grain de sable est en ta défaveur, où tu as l’impression que tu peux faire n’importe quoi et que cela ne change rien …Autant, jouer la montée, cela reste des matchs au couteau, des matchs compliqués, qu’il faut gagner. Mais tu es dans la peau du favori, donc c’est une pression qui n’est pas du tout la même. Et mes 4 ruptures des ligaments … 2 fois à droite, 2 fois à gauche. Mais je suis encore là... »

 

Quel est ton rôle aujourd’hui (joueur – poste, dirigeant, …)?

« Educateur de la catégorie U8, où il y a mon fils, avec Thomas Borg, qui est un ami d’enfance, avec lequel j’ai joué, depuis qu’on est en U6, donc c’est plutôt sympa de se retrouver, et que nos enfants jouent ensemble. On a 18 enfants, en U8 ; et l’année dernière, en U7, on avait entre 25 et 28 enfants à chaque entrainement, c’était compliqué, c’était chaud. Surtout à cet âge- là. C’était de la découverte du foot, il y en a qui sont un petit peu plus habiles que d’autres, il y en a pour qui ce n’est pas de la garderie mais un petit peu quand même. Ce n’était pas évident de jongler entre ceux qui étaient motivés, ceux qui étaient là parce qu’on leur a dit de venir, ceux qui sont moins doués, pour le moment. Mais on a fait comme on pouvait, et le principal, c’est que les enfants avaient l’air d’être contents à la fin à chaque fois. »

 

Dans quel système de jeu préfères-tu jouer ?

« Il y en 2 que j’aime bien. Je joue milieu défensif. J’ai commencé milieu offensif voire attaquant, pendant 7-8 ans en seniors, comme cela. Ma dernière année, avec François, j’ai dû descendre un petit peu, j’alternais entre milieu défensif et milieu offensif, et puis depuis Dreux, j’ai joué milieu défensif. Système que je préfère : 4-2-3-1 ou le 4-1-3-2, j’aime bien tout seul en 6. Mais à 2 6, quand on est bien complémentaire, cela peut être sympa aussi. Les 3 fois où je suis venu avec Nogent à Maintenon, je jouais tout seul, en sentinelle. »

 

Pourquoi fais-tu du foot ?

« Mon père jouait au foot, lui aussi. J’ai toujours joué au foot, depuis que je suis gamin, avec mon frère. J’habitais à Pierre, avec mes parents. Dès qu’on a eu l’âge pour commencer le foot, on a été dans le club de Maintenon. On aimait le foot. Je suis quelqu’un de passionné, qui aime ça, un vrai compétiteur, qui déteste perdre que ce soit à  l’entrainement ou en match. Je ne suis pas quelqu’un de facile sur un terrain. Avec mon frère, on a 18 mois d’écart. A l’époque, ce n’était pas en année physique mais en année scolaire, les catégories d’âge ; je me retrouvais donc une année sur deux avec lui. On s’est toujours suivi plus ou moins. Après, en seniors, il a joué un peu plus en réserve qu’en première, mais il a fait quelques saisons en première quand même. Il a fait partie de l’aventure de la coupe de France, avec nous, même si c’était en 2ème gardien.  Et le truc sympa, aussi, c’est qu’on a fait des matchs avec les 2 Maunoury et les 3 Isambert, donc sur le 11 de départ, tu te trouvais des fois avec 2 familles pour la moitié de l’équipe, c’était plutôt sympa. Je ne fais pas d’autres sports, même si j’ai fait un peu de squash et que j’ai touché un peu à tout. Le foot me prend déjà assez de temps»

 

Quelle est ton équipe de foot préférée ?  

«  Marseille et mon joueur préféré, Zidane. »

 

Y-a-t’il d’autres membres de ta famille au sein du club ?  

« Mon frère, Cédric, qui entraîne les gardiens du club, le jeudi soir, et qui prend du plaisir à cela. Il s’éclate. Je lui ai dit plusieurs fois de reprendre une licence pour jouer, mais lui, il a moins la patience que je peux avoir avec les jeunes. Il a un peu plus de mal avec la nouvelle génération. »

 

L’année dernière, les équipe A et B seniors sont montées de division, pour être cette année en Régionale 3 et en 2ème Division départementale. Tu en as pensé quoi ?

« Déjà, il faut saluer le travail de Guillaume, mais pas que de lui. Guillaume, c’est quelqu’un que j’apprécie, on est ami. Tout le travail qu’il a pu faire, depuis qu’il est arrivé au club, même si des fois, il aimerait que cela aille encore plus vite que cela. Mais il ne faut pas que cela aille trop vite non plus. Je trouve que l’évolution du club, depuis l’arrivée de Guillaume, est en constante amélioration, que ce soit chez les seniors ou chez les jeunes. Retrouver une équipe de Maintenon, en Régional, c’est … Maintenon est de nouveau à sa place dans le football régional, c’est très bien… Il voulait que je revienne, l’année dernière, mais j’avais donné ma parole à Thibaut Hebert que je resterais à Nogent encore une année, donc j’ai respecté cet engagement. Thibaut Hebert arrête en fin de saison à Nogent, j’ai déjà donné mon accord à Guillaume pour revenir au club l’année prochaine. J’ai pas mal d’ami, à Maintenon, entre les frères Isambert, Thomas Borg, Thomas Cochelin, ce sont des amis d’enfance, … Je me suis fait chambrer pendant des années parce que j’étais parti de Maintenon, beaucoup de discussions dans des soirées … Comme cela, la boucle sera bouclée, avec Maintenon, en tant que senior, après, il restera les gamins. C’est tout de même le club avec lequel j’ai grandi, de 6 ans à .. 27 ans, après, je suis revenu 3 ans, … J’y ai donc joué presque 30 ans.»

 

Il y a eu la coupe du monde féminine, l’année dernière, en France. Tu as regardé quelques matchs ?

« Oui, j’ai regardé quelques matchs. Je trouve bien que le football féminin se diffuse auprès des médias. Après, j’ai regardé parce que c’était en France. Mais je trouve que le jeu est assez lent, qu’il y a très peu de contacts. Mais techniquement, il faut avouer que c’est tout de même très propre. Dans l’engagement et l’intensité, ça reste pour moi, encore un petit peu juste. Mais j’ai pris du plaisir à regarder l’équipe de France. Mais si on fait un parallèle avec ça,  si on revient 20 ans en arrière, dans le foot, France-Azerbaïdjan, cela finissait à 10-0, il y avait un gros écart entre l’équipe de France qui était professionnelle et l’équipe d’Azerbaïdjan, qui n’était composé qu’avec des amateurs. Aujourd’hui, le même match, tu finis à 1-0, ou 2-1, ce sont des matchs qui restent serrés. Je me dis que dans 15-20 ans, dans le football féminin, les équipes se vaudront toutes … Regarder un match de championnat de France féminin, tu t’embêtes vite, quand même…Tu regardes Dijon-Paris, tu connais tout de suite le résultat, tu regardes Lyon-Toulouse, c’est pareil, Paris-Marseille, il y a eu 12-0, il y a trop d’écart de niveau entre les filles. Parce que cela se développe tout juste …Il faut laisser le temps au temps, aussi, et se dire que dans quelques années, le niveau va s’élever. »

 

Tu connais le site Footeo et la page FB, le compte Instagram du club ?

« Oui, je connais, Footeo, et la page FB aussi, où j’ai publié beaucoup de photos, pour en faire profiter tout le monde. Mon frère n’a pas beaucoup de photos, mais les frères Isambert, si, surtout Jéjé qui doit en avoir un paquet. François Denizet, aussi, et il a gardé tous les articles de ces 13 années à Maintenon. Je connais le compte Instagram aussi..»

 

Quel(le) est ton chanteur / ta chanteuse / ton groupe préféré(e) ? 

« Je n’ai pas de chanteurs ou de musiques préférés, mais en général, la chanson française principalement. Comme chanson préférée, pour faire plaisir à ma femme, je vais dire Mistral Gagnant de Renaud, une chanson qu’on aime bien tous les deux. »

 

Quelle est ta voiture préférée ?

« Je ne suis pas du tout bagnole, tant que cela roule, 4 pneus, et que cela m’emmène où j’ai envie sans trop m’embêter. Cela me va très bien; mais si demain j’ai un peu d’argent, une Ferrari ou un truc comme cela. Mais voilà, c’est accessoire. »

 

Quel est ton lieu de vacances préféré ?

« En famille, où il y a du soleil. Après, peu importe l’endroit, je n’ai pas d’endroit de prédilection. » 

 

Que penses-tu des changements dans le club de football de Maintenon ?

« Déjà, au niveau des installations, pour moi qui ai joué à Maintenon pendant des années, le terrain synthétique, c’est juste un bonheur. Je pense que les jeunes du club, et les jeunes en général qui jouent sur synthétique ne se rendent pas compte de la chance qu’ils peuvent avoir de ce type d’installation là ; parce que, nous, ayant joué dans la gadoue, en étant gamins comme en étant seniors avec des ballons dont tu ne voyais même plus le blanc, c’est véridique, c’est du vécu, des ballons qui faisaient 12 kilos, quand tu tapais dedans …Tu t’éclatais quand même, c’était pénible, mais on arrivait à jouer. La chance d’avoir un synthétique, tu rentres sur le terrain, tu es propre, tu ressors, tu es propre, tu peux jouer n’importe quand, dans n’importe quelles conditions météorologiques, cela reste un outil de travail qui est super. Il y a le terrain synthétique, mais il y a tous les alentours aussi, le bitume qui a été mis, avant c’était du gravier, la piste… Je trouvais déjà le cadre du complexe de Maintenon joli, c’est arboré, tu as l’Eure, c’était déjà sympa. Maintenant, en plus, avec le synthétique qui a été mis, la piste d’athlétisme rouge, tous les alentours qui ont été refaits, cela fait un beau complexe,  cela ne fait plus équipe de campagne. Cela fait club structuré. Plus les évolutions du club au niveau encadrement par Benjamin, par Guillaume, par tout le staff de Maintenon, cela crédibilise le projet du club. La seule chose qu’il y aura à faire, à terme, c’est enlever ses vestiaires vraiment pas terribles et mettre des tribunes…Mais il y aura le dilemme des 2 terrains. »

 

FM  2020-03

 

Commentaires